top of page
dusk-canyon-cyclo-a-v002_2.png

L'univers de La Légende du Papillon

La création d'un univers cinématographique exige un équilibre délicat entre réalisme et fantaisie. Il est essentiel d'établir un environnement qui soit à la fois esthétique et attrayant pour le public, tout en restant fidèle à la narration de l'histoire racontée. J'ai récemment eu l'occasion d'interviewer Nicolas Cloutier, le directeur artistique du film La Légende du Papillon, pour discuter du processus de création de l'univers du film.




La première étape de la création de l'univers a consisté à déterminer les aspects physiques des papillons et de leur voyage. M. Cloutier explique : "Il est important de savoir physiquement d'où partent les papillons et où ils vont finir. Nous devions voir quels types d'environnements nous allions traverser et essayer de voir ce qui pourrait être intéressant en cours de route." L'équipe a travaillé en étroite collaboration avec le réalisateur pour déterminer les différents lieux qu'elle jugeait intéressants.


Une fois les lieux déterminés, l'équipe s'est efforcée d'établir un style cohérent qui soit à la fois réaliste et identifiable. Cloutier déclare : "Nous voulions commencer par un environnement réaliste que les gens pourraient reconnaître. Nous ne pouvions pas nous trouver dans un environnement fictif super stylisé auquel le public ne pourrait pas s'identifier. Il fallait que ce soit réaliste par rapport au sujet, mais il fallait aussi qu'il y ait un traitement de dessin animé par-dessus". Il a donc fallu simplifier les environnements tout en restant créatif.

Lorsqu'il s'est agi de créer l'aspect de l'environnement, l'équipe s'est d'abord penchée sur les personnages eux-mêmes. M. Cloutier explique : "Nous commençons toujours par regarder les personnages et ce à quoi ils devraient ressembler. Dans notre cas, nous avons fait une sorte d'hybride entre le réalisme et la stylisation, car si c'était trop stylisé, cela prendrait beaucoup de temps. L'équipe a ensuite examiné chaque élément de l'environnement afin de déterminer comment le simplifier pour lui donner un aspect plus cartoonesque."


En ce qui concerne l'atmosphère des environnements, M. Cloutier a indiqué qu'il s'agissait surtout de créer une ambiance adaptée à l'histoire racontée. "Il s'agit en fait de voir à quel moment de la journée ils traversent un lieu, car ils font un grand voyage. Nous regardons où ils sont arrivés dans l'histoire et nous décidons ensuite si la palette de couleurs doit être celle du matin ou du soir. Tout est lié à la narration".

Enfin, l'équipe s'est inspirée de lieux réels pour créer un sentiment d'authenticité dans l'environnement. M. Cloutier précise : "Nous nous sommes inspirés d'endroits comme le Palo Duro Canyon, qui se trouve en fait sur la route du Mexique. Nous l'avons légèrement modifié pour l'adapter à la narration, mais nous voulions nous assurer que la végétation était reconnaissable et que nous restions fidèles à l'environnement dans lequel l'histoire se déroulait."


La création d'un univers pour un film nécessite un équilibre délicat entre réalisme et fantaisie. L'équipe de La Légende du Papillon a réussi à trouver cet équilibre en commençant par des environnements réalistes qui ont ensuite été simplifiés pour leur donner un aspect plus cartoonesque. S'inspirer de lieux réels a permis d'ancrer le film dans la réalité et de faire en sorte que le public puisse s'identifier à l'histoire racontée. Comme l'a fait remarquer M. Cloutier, "tout est lié à la narration".



116 vues0 commentaire

תגובות


bottom of page