top of page
dusk-canyon-cyclo-a-v002_2.png

Inspirations derrière La Légende du Papillon

Chaque film a ses sources d'inspiration et La Légende du Papillon ne fait pas exception à la règle. Dans cet article, nous examinerons les sources d'inspiration qui ont contribuées à façonner l'histoire, les personnages et les thèmes du film. Les créateurs nous feront part de leurs expériences personnelles qui ont influencées la création de ce conte réconfortant.



Lorsqu’elle était enfant, Heidi Foss, croyait que les papillons étaient magiques. Puis, plusieurs années plus tard… « L’idée pour mon histoire a surgit alors que je regardais un documentaire sur la migration des papillons Monarques. J’ai réalisé presqu’instantanément que tous les éléments d’une bonne narration étaient inhérents à la migration qu’ils entreprennent. Leur traversée est une histoire de défi et de triomphe, de chagrin et de survie, de courage et de destin - une transformation qui s’apparente à un véritable rite de passage. »



Foss a proposé le script à la productrice Marie-Claude Beauchamp qui a immédiatement ressenti une forte connexion envers l’histoire. Ayant élevé des enfants en situation de handicap, Mme Beauchamp comprend très bien les véritables défis auxquels ces enfants sont confrontés au quotidien. À l'époque de cette première rencontre, en 2010, il n'y avait pas de représentation d’enfant en situation d’handicape dans le paysage du cinéma d’animation. Marie-Claude Beauchamp s’est dis qu’il était temps de raconter leur histoire.


La curiosité de la productrice a également été captée par la vie fascinante des papillons Monarques. Ces minuscules créatures migrent sur des milliers de kilomètres et nous sommes témoins de ces aventures et des défis qu'ils entreprennent annuellement. La combinaison de l'histoire de Foss, qui a intégré un personnage handicapé, et de la migration des papillons a été une préocupation importante et essentielle à partager selon Mme Beauchamp.



Heidi Foss a travaillé d’arrache pieds afin de trouver le ton approprié pour le film : « J’ai vite reconnu l’immense potentiel comique du sujet. Les enjeux rencontrés durant la traversée sont tellement grands que tout peut arriver.» De plus, il n’existe aucun film d’animation à propos des Monarques. Foss s’est donc dit qu’il s’agissait «d’un road movie parfait.»


Il a fallu 13 ans pour amener La Légende du Papillon au grand écran, mais Foss n’a jamais perdu espoir. « J’ai su que le film était entre bonnes mains lorsqu’on a proposé au Whistler Film Festival Competition (qu’on a éventuellement gagné) et quand je la voyais (Beauchamp) opérer sa magie à travers la salle… je savais qu’elle était celle qui pourrait mener à terme ce projet fabuleux!»





107 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page